Du 9 au 11 avril dernier avait lieu la conférence Zoholics à Austin au Texas. Près de 2 000 personnes étaient réunies pour voir et apprendre les dernières nouveautés au sujet des différents outils de Zoho. L’équipe de Solocom, un partenaire autorisé de Zoho, était sur place. Voici ce que nous avons retenu.

Un nouvel outil de gestion marketing

Ce qui a le plus attiré l’attention, selon nous, est l’arrivée d’un tout nouvel outil: Le Marketing Hub. Cette suite d’outils permet de regrouper plusieurs opérations de promotion via un site Web et par courriel, allant de la génération de prospects à l’automatisation du marketing basé sur différentes conditions internes à l’outil (comme un courriel précédent non-ouvert), mais aussi à des conditions externes (comme envoyer un complément d’information suite à un clic sur un élément particulier). La suite regroupe donc de nombreuses particularités qu’on trouve déjà dans des outils similaires.

Là où la suite se distingue, c’est bien sûr par son intégration avec les outils déjà existants, comme le CRM. Le planificateur semble aussi ouvrir la porte à une gestion plus efficace des dépenses budgétaires à moyen et long termes. Il nous faudra bien sûr tester davantage pour avoir un avis plus définitif sur cette question.

Un dernier aspect intéressant est que l’outil permet de se greffer directement sur les formulaires en place pour recueillir l’information. Il suffit de cliquer sur le champ qu’on veut utiliser, le lier au champ correspondant et sélectionner le bouton d’envoi (le tout était basé sur les sélecteurs jQuery). On peut donc commencer à utiliser l’outil sans avoir à complètement refaire un site existant. Il s’intègre très facilement avec Google Tag Manager.

Un CRM toujours en évolution

L’outil le plus connu de Zoho est sans aucun doute leur CRM, de plus en plus répandu dans les petites entreprises. Bien qu’il n’y ait pas de nouveauté flagrante de ce côté, c’est surtout dans les intégrations bi-directionnelles, toujours plus efficaces, que se trouve le changement. Ainsi, la suite CRM Plus, qui combine gestion de la clientèle, clavardage en ligne et gestion des réseaux sociaux, permet une vue d’ensemble de tous ces outils et un partage des informations pratiquement en temps réel.

À noter cependant que même si l’outil semble intuitif et facile à adapter au contexte d’entreprise pour certains, d’autres risquent de le trouver difficile à implanter, surtout si la majorité des employés en sont à leur première expérience avec un CRM d’entreprise. C’est souvent l’étude de plusieurs outils par leur essai gratuit qui fera pencher la balance, non pas en fonction des besoins de l’organisation, mais selon ce qui se rapproche le plus de ce que les décideurs connaissent et recherchent. Il s’agit en quelque sorte d’un piège, car Zoho CRM permet de très nombreuses personnalisations, qui ne sont souvent disponibles que dans la version entreprise. Cela va de l’ajout de champs spécifiques à la refonte complète des éléments du menu selon les usages les plus fréquents, en passant par l’affichage ou non de segments de fiche selon des critères définis. Bien qu’il faille y prévoir un certain budget de départ et l’expertise d’un partenaire Zoho, cette personnalisation offre de nombreuses possibilités, peu importe le contexte de l’entreprise.

La suite Zoho One, le produit phare

La philosophie de Zoho a toujours été d’offrir de nouveaux outils numériques à prix concurrentiel. Avec des ajouts chaque année, les clients désireux d’agrandir leur coffre à outils voyaient leur facture mensuelle augmenter. Plusieurs trouvaient le modèle de prix de moins en moins concurrentiel. La réponse a donc été une offre combinée à prix unique pour plus d’une quarantaine d’outils.

Cela va de la gestion de la clientèle, à la facturation, en passant par la gestion de projets et le suivi des tickets. C’est donc un véritable outil de gestion de ressources (ERP) qui est offert. Bien que ce soit un peu déroutant au début en raison du grand nombre d’outils différents plutôt qu’un seul système avec toutes ces options, cela offre l’avantage de simplifier grandement la gestion des autorisations et des accès.

Des outils de personnalisation plus inclusifs

C’est ici que l’application Zoho Creator prend tout son sens. Celle-ci permet de créer des formulaires sur mesure (internes à l’entreprise ou publics), de traiter les données dans un langage de programmation simple (scripts Deluge) et d’ajouter / ajuster ces données dans un des outils Zoho. D’ici la fin de l’année, l’outil devrait être compatible avec l’ensemble des applications Zoho.

Zoho puise sa force dans une grande capacité d’adaptation. Un des principes de l’Entreprise 4.0 repose sur le fait de confier un maximum de tâches répétitives et prévisibles à la machine, ce qui permet de laisser les employés se concentrer sur le travail qui donne vraiment de la valeur à l’entreprise. Si un pont entre 2 éléments est absent (par exemple une commande du produit X dans le CRM qui crée automatiquement une tâches dans Projects), il est possible de le mettre en place avec Creator.

De l’intelligence artificielle pour l’analytique

La dernière conférence de Zoholics portait sur l’outil d’analytique, dont l’interface graphique a connu une cure de rajeunissement majeure au cours de la dernière année. Bien que ce ne soit pas aussi poussé que d’autres applications pour le traitement des données, l’interface graphique et le nombre de connecteurs permettent de regrouper en un seul endroit un nombre impressionnant de données diverses.

Mais la grande annonce ici est l’intégration de ZIA – le système d’intelligence artificielle de Zoho – à même l’outil Analytics. D’ici quelques semaines, il sera donc possible de carrément demander un nouveau tableau de manière textuelle pour voir ce dernier se créer en temps réel. Le système donnera des suggestions à mesure que l’on écrit (un peu comme un moteur de recherche) et permettra d’afficher, sur demande, des tableaux complexes sans devoir passer chaque fois par un spécialiste des données. Un ajout fort intéressant pour les gestionnaires qui ont régulièrement des demandes inédites.

De la commande à la livraison

Zoho offre aussi une suite Finance qui permet d’effectuer la facturation, le suivi des comptes payables et recevables, tout en permettant une conciliation bancaire. Zoho a aussi annoncé le lancement de Zoho Expense 2.0, un gestionnaire de dépenses pour les employés mis à jour avec une nouvelle interface et une utilisation mobile améliorée qui utilise les fonctionnalités natives de votre téléphone intelligent. La suite inclut une application d’inventaire mais aussi une optimisation d’emballage pour la livraison. Chaque module de chaque application peut être personnalisé, vous permettant de contrôler votre chaîne d’approvisionnement de A à Z (par exemple: renouveler les inventaires au bon moment et selon les besoins).

Finalement, Zoho a présenté l’application Payroll, un système de gestion de la paie. Pour l’instant, elle n’est disponible qu’à 3 endroits (Californie, Texas et Inde), mais la compagnie vise à en agrandir sa portée géographique. À suivre.

Vous pouvez donc constater comme nous que Zoho est en mode expansion et à l’assaut de plusieurs marchés à la fois. Assurément, l’entreprise a l’ambition de devenir un incontournable de la scène mondiale – au même titre que les SalesForce ou Hubspot – et semble décidée à mettre les moyens pour y parvenir. Zoho sera donc à surveiller de près!