Quand j’ai fondé mon entreprise Solocom, mes amis me trouvaient téméraire de le faire dans une aussi mauvaise période économique. Nous étions en 1987. Depuis, j’ai vu la bulle techno éclater, la crise du 11 septembre 2001 (en plein mandat Airport Council International avec Aéroport de Montréal), la crise de 2008-2009, et maintenant, la COVID-19.

Depuis plus d’une semaine, je reçois plusieurs appels à ce sujet de dirigeants et entrepreneurs inquiets.

Voici mes recommandations à la lueur des observations aux crises déjà vécues.

Dans un premier temps, vous devez être aux aguets et absolument comprendre que vos employés et les gens de votre entourage ne gèrent pas leur anxiété de la même manière.

  1. Soyez flexible et à l’écoute de vos employés, surtout s’ils sont au cœur d’une prochaine relance dynamique. Leur réalité est différente de celle des dirigeants comme vous.
  2. Soyez honnête et transparent. Nous sommes au début de cette crise et son évolution n’est pas prévisible, tout comme ne pouvaient l’être les évènements économiques du passé.
  3. Prenez actions sur les livrables de l’entreprise afin de vous assurer d’obtenir rapidement des revenus. Communiquez avec vos clients et assurez-vous de bien livrer ce que vous avez commencé.
  4. Révisez toutes vos dépenses et protégez vos liquidités. Il est temps de couper ce qui n’est pas nécessaire et même davantage.
  5. Coupez rapidement les employés qui ne sont pas en mesure de collaborer efficacement aux efforts que vous mettrez en place.
    Je sais, ce conseil n’est pas évident à suivre et n’est pas pour les cœurs sensibles. Plusieurs n’apprécieront pas cette réalité, mais le gouvernement fédéral a annoncé la suspension d’un délai de paiement de l’assurance chômage. Considérer également à couper les employés qui ne sont pas adaptés à votre culture ou à votre façon de faire peut donc s’avérer nécessaire. Vous ne devez pas tarder dans cette action. Si vous avez des employés dans votre organisation qui pourraient être coupés : allez-y.

Soyez courageux. Vos ventes baisseront et vos employés seront stressés, mais il s’agit d’une situation qui vous est imposée, à vous et à votre entreprise. Heureusement, nous sommes en 2020 et il existe une panoplie d’outils permettant le télétravail, les téléconférences, etc.

Si votre santé financière se porte bien, travaillez sur des projets porteurs pour la relance. La crise du COVID-19 finira pas passer comme les autres et votre entreprise sera en mesure de reprendre du terrain plus rapidement que vos compétiteurs.

Au final, aussi bien se dire que chaque crise a son lot d’opportunités. Prenez le temps de trouver la vôtre.

Bonne chance et continuez à contribuer à l’économie.